Vous êtes ici > Pathologies > Calcul urinaire > La collique néphrétique

 

Calcul urinaire


 

La Colique Néphrétique


 

Symptôme classique et souvent révélateur d’un calcul.

Il s’agit classiquement d’une douleur brutale et intense, unilatérale, au niveau de la fosse lombaire. 

 
Elle peut être associée à des nausées, des vomissements, présence de sang dans les urines, irradiation de la douleur aux organes génitaux, envie fréquente d’uriner (calcul situé dans la partie basse de l’uretère, à proximité de la vessie avec irritation reflexe de cette dernière), fièvre en cas d’infection associée, …
 
La douleur est liée à la mise sous tension brutale des cavités rénales en raison d’un obstacle au niveau de l’uretère, le plus souvent dans les suites d’une migration d’un calcul.
 
Les examens habituels (bandelette urinaire, Abdomen Sans Préparation, échographie et scanner) permettent de confirmer le diagnostic et d’orienter le traitement.
 
Le traitement de la colique néphrétique est médicamenteux, associant antalgique, anti-inflammatoires, anti-spasmodiques et restriction hydrique (il est important de limiter les boissons pour permettre une diminution de la tension au niveau des cavités rénales). La morphine est également utilisée si la douleur persiste.
 
Une hospitalisation est nécessaire en cas de complications :
  • Douleur résistant au traitement médical habituel
  • Présence de fièvre : cela indique une infection des urines situées au dessus du calcul et impose l’instauration d’un traitement antibiotique par voie veineuse ainsi qu’un drainage rénal urgent au bloc opératoire (sonde double J ou néphrostomie).
  • Patient porteur d’un rein unique
  • Rupture des cavités rénales (liée à une tension trop importante) conduisant à la présence d’urine autour du rein (urinome). Si l’urinome est important, la mise en place d’une sonde double J est nécessaire.
  • Dégradation de la fonction rénale.
 
La prise en charge du calcul dépendra de la nature du calcul (radio-opaque ou transparent), de sa taille et de sa localisation (rénale ou urétérale).