Vous êtes ici > Pathologies > Incontinence urinaire > Facteurs favorisants et examen clinique

 

Incontinence urinaire


 

Facteurs favorisants


 
Le premier facteur de risque est la maternité. La grossesse d’une part et l’accouchement par voie vaginale d’autre part constituent les principaux facteurs de risque de l’incontinence urinaire. Un poids de bébé supérieur à 4 kilos, un accouchement trop rapide ou trop long et l’utilisation de forceps sont des facteurs pouvant être responsables d’une incontinence urinaire secondaire.
 
L’activité sportive intensive peut également être responsable d’incontinence urinaire aux efforts chez la femme jeune.
 
L’obésité mais également une perte de poids trop rapide.
 
L’âge : la modification des fibres musculaires avec l’âge, associée au déficit hormonal lié à la ménopause sont également des facteurs favorisant l’incontinence urinaire par insuffisance sphinctérienne.
 

L’examen clinique


Il permet de mettre en évidence des fuites urinaires pour des efforts de toux lors d’un examen à vessie pleine en position gynécologique.
Un testing des muscles périnéaux est également réalisé. En fonction des constatations, une rééducation peut ainsi être proposée dans certains cas, notamment lorsque les muscles ne sont pas totalement déficients mais mal contrôlés par la patiente.
L’examen clinique permet de mettre en évidence l’hyper-mobilité urétrale et de constater la disparition des fuites lorsque l’urètre est maintenu en position et donc à priori de prédire un bon résultat du traitement chirurgical.
Il est également recherché un prolapsus (descente d’organes) urogénital et rectal qui devra également être traité.

 
 
Une cystoscopie peut dans certains cas être réalisée. Il s’agit d’un examen endoscopique réalisé par voie naturelle en consultation, sans anesthésie chez la femme et sous anesthésie locale à l’aide d’un gel pour l’homme.
Cet examen permet de remplir la vessie et de rechercher des pathologies telles que des polypes vésicaux ou des calculs, parfois responsables de fuites par urgenturie ( envie pressante ). Il permet également d’apprécier l’aspect de la muqueuse et l’élasticité vésicale.