Vous êtes ici > Pathologies > Pathologies du rein > Les tumeurs du rein

 

Pathologies du rein


 

Les tumeurs du rein


Tout ce qui n’est pas un kyste rénal simple doit avoir un avis urologique. 

 

Il existe certains kystes atypiques ou certains angiomes (tumeurs bénignes d’origine vasculaire) qui nécessitent une surveillance.
 
Toutes les autres tumeurs solides doivent être retirées (cancer, oncocytômes).
 

Les symptômes


Ils sont rares et peuvent être du sang dans les urines, des douleurs de coliques néphrétiques, ou des douleurs en regard du rein (en cas de tumeurs volumineuses). Dans plus de 70%  des cas, les tumeurs rénales sont découvertes par hasard, à l’occasion d’un examen échographique ou d’un scanner demandés pour une autre raison.

Les examens complémentaires


La confirmation du diagnostic est toujours faite par un scanner.  
L’imagerie par résonnance magnétique (IRM) n’est pas indispensable au diagnostic. Elle est utile en cas d’aspect atypique, notamment pour les formes kystiques.
La ponction ou la biopsie sont rarement utilisées,  uniquement dans certains cas particuliers.
Un bilan d’extension à la recherche de métastases (25 % des cas) est le plus souvent demandé : scanner thoracique et scintigraphie osseuse.
 

Les Traitements :


Le traitement est essentiellement chirurgical. L’ablation complète du rein reste le traitement de référence : il s’agit d’une néphrectomie élargie habituellement pratiquée sous coelioscopie quand c’est réalisable.
 
  Vidéo
 
  
 
Depuis quelques années en fonction de la taille (moins de 7 cm) et la localisation de la lésion, une chirurgie partielle du rein peut être proposée pour retirer uniquement la tumeur et non pas le rein dans sa totalité. L’intervention  se fait, quand elle cela est possible, sous coelioscopie, évitant ainsi une ouverture musculaire et autorisant une reprise des activités plus précoces. Elle peut également être réalisée dans certains cas sous coelioscopie robot-assistée.
 
Le choix du traitement se fait au cas par cas et vous sera expliqué par votre urologue.
 

Nouveaux traitements des formes métastatiques


Habituellement l’ablation du rein est toujours réalisée.
Depuis quelques années, de nouvelles molécules ont montré une efficacité importante sur les métastases.
Il s’agit de thérapie ciblée : les anti-angiogéniques agissant sur la vascularisation des tumeurs. La prescription et le suivi de ces traitements sont faits par nos oncologues.